Wanbu Taiji

Cours de taiji et qigong à la Chaux-de-Fonds

Auteur : samuel Page 1 of 2

Cours “portes-ouvertes” pour découvrir le taiji et le qigong

Le lundi 6 janvier 2020 aura lieu un cours portes-ouvertes, spécialement préparé pour vous permettre de découvrir le taiji, le qigong, et cette école.

Les cours ont lieu dans la salle de rythmique du collège Cernil-Antoine, (Rue du Président-Wilson 30, 2300 La Chaux-de-Fonds).

Cours “portes-ouvertes” de qigong

Venez dès 18h pour un bol de thé et un moment d’échange avec les élèves et l’instructeur, et le cours commencera à 18h15 et se terminera à 19h.

Cours “portes-ouvertes” de taiji

Venez dès 19h pour un bol de thé et un moment d’échange avec les élèves et l’instructeur, et le cours commencera à 19h15 et se terminera à 20h35.

Vous êtes prié·e·s de porter un T-shirt ou haut blanc (ou clair, si possible uni) et un pantalon noir (ou foncé, si possible uni), qui vous permettent de bouger confortablement. Le port de chaussures est interdit dans la salle.

Annoncer votre venue

Atelier de méditation qigong le 23 novembre

Un des aspect de la pratique du qigong est la méditation centrée sur la respiration. Dans cet atelier, nous aborderons les bases du travail de la respiration et des méthodes de méditation qui s’y rattachent. Nous travaillerons à la fois sur la méditation assise et debout.

Vous trouverez les infos pratiques sous l’image.

S’inscrire

Cet atelier sera suivi, l’après-midi, d’un atelier de qigong de santé.

Info pratiques

L’atelier aura lieu le samedi 23 novembre à 10h. Il durera une heure et demie, et devrait donc finir vers 11h30.

Nous serons dans la salle de Yogimeli, Rue Bel-Air 20, à La Chaux-de-Fonds.

L’atelier coûte

  • 25.- tarif plein (20.- si vous participez à l’atelier de l’après-midi),
  • 17.- tarif réduit (13.- si vous participez à l’atelier de l’après-midi).

Le tarif réduit est offert aux personnes détentrices d’une CarteCulture Caritas, d’une carte d’étudiant·e ou au bénéfice d’une rente AVS/AI.

Le nombre de participant·e·s est limité à 12. Il est donc impératif de s’inscrire pour participer.

S’inscrire

Tenue et matériel

Pour cet atelier, il est important de porter des vêtements qui ne serrent pas, surtout au niveau du ventre. Les habits doivent aussi vous permettre de vous asseoir facilement (pas de jeans ou de ceinture, par exemple). Je recommande des vêtements sobres, idéalement unis.

Je vous recommande d’apporter de quoi écrire afin de tirer parti maximum du contenu présenté.

S’inscrire

Inscription

Atelier de qigong le 23 novembre

Le qigong est une discipline très vaste dont la pratique peut apporter de nombreux bénéfice. Dans cet ateliers, nous couvrirons des bases utilisées dans la plupart des pratiques de qigong, ainsi qu’une série classique d’exercices, 八段錦 (ba duan jin – les huit pièces de brocart). La pratique régulière de ces exercice vous permettra de développer votre coordination, votre souplesse, votre force et votre équilibre, ainsi que la santé de vos organes et votre circulation énergétique.

Sous l’image, vous trouverez les infos pratiques, et davantage de détails sur le contenu de l’atelier.

S’inscrire

Cet atelier sera précédé, le matin, d’un atelier de méditation qigong.

Info pratiques

L’atelier aura lieu le samedi 23 novembre à 14h. Il durera 4 heures, y compris un temps de pause, et devrait donc finir vers 18h.

Nous serons dans la salle de Yogimeli, Rue Bel-Air 20, à La Chaux-de-Fonds.

L’atelier coûte

  • 65.- tarif plein,
  • 45.- tarif réduit.

Le tarif réduit est offert aux personnes détentrices d’une CarteCulture Caritas, d’une carte d’étudiant·e ou d’une carte AVS/AI.

Le nombre de participant·e·s est limité à 12. Il est donc impératif de s’inscrire pour participer.

S’inscrire

Tenue et matériel

Pour la pratique du qigong, il est important de porter des vêtements qui ne serrent pas, et qui vous permettent de bouger facilement. Je recommande des vêtements sobres, idéalement unis.

Je vous recommande d’apporter de quoi écrire afin de tirer parti maximum du contenu présenté, et une bouteille d’eau qui ferme bien.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est meditation-2-1024x680.jpg.

Contenu

Dans cet atelier, nous couvrirons une série classique d’exercices de qigong de santé, 八段錦 (ba duan jin – les huit pièces de brocart). C’est une série classique dont la plupart des personnes pratiquant un art martial traditionnel chinois en connaissent une version. Elle aurait été assemblée par le Général Yue Fei durant la dynastie des Song du sud (1127-1280), et a donc évolué et mûri pendant plusieurs siècles. La dernière étape en date de ce mûrissement est une compilation de nombreuses versions par des professeur·e·s de l’université des sports de Shanghai, et une mise à jour pour suivre les dernières connaissances en médecine, à la fois du point de vue de la médecine chinoise que de la médecine occidentale.

Ces exercices visent à développer et maintenir la bonne santé du corps, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. A l’extérieur avec des exercices qui renforcent et assouplissent les muscles et les tendons, et à l’intérieur avec des exercices qui étirent et massent les organes internes, pour les garder en bonne santé.

S’inscrire

Inscription

L’actualité de wutaiji en bref

Prochains lundis fériés ou de vacance

  • Lundi 16 septembre (jeûne fédéral)
  • Lundi 7 octobre (vacances scolaires)
  • Lundi 14 octobre (vacances scolaires)

Pour les dates plus avancées, consultez le calendrier scolaire.

Prochain cours portes-ouvertes

Lundi 21 octobre (rentrée scolaire).
Visitez et partagez la page de cet événement.

Prochain atelier de qigong

Atelier de qigong de santé sur les huit pièces de brocart (八段錦 – ba duan jin) le samedi 23 novembre après-midi. Le matin du même jour, de 10h à 11h30, un atelier sur les aspects plus méditatifs du qigong.

Prochaine saison de Midi Tonus

Session d’hiver : du 2 décembre 2019 au 21 février 2020.
Délai d’inscription : 22 novembre.

Prochain cours à l’Ecole-Club Migros

Du 13 novembre au 29 janvier.
Cours confirmé ; inscrivez-vous !

World Health Qigong Day 2019

La Journée Mondiale pour le Qigong de Santé (World Health Qigong Day – WHQD) aura lieu cette année le samedi 14 septembre. A cette occasion, nous organiseront avec une enseignante de Neuchâtel, Cora Longhi, un petit atelier au bord du lac.

Comme recommandé par Fédération Internationale de Qigong de Santé (International Health Qigong Federation – IHQF), l’atelier portera sur la série 五禽戏 (Wu Qin Xi – les batifolages des 5 animaux). Il aura lieu entre 14h30 et 16h au bord du lac. Nous nous donnerons rendez-vous à 14h20 à la plage des Jeunes Rives, et chercherons un endroit adapté. L’atelier sera gratuit, financé par une collecte à la fin.

Si vous voulez participer, vous pouvez contacter Cora Longhi ou moi-même, ou simplement vous rendre à l’heure et au lieu prévu. Comme toujours, prévoyez des habits amples dans lesquels vous pouvez bouger facilement.

Contactez-moi

Pour en savoir plus sur la Journée Mondiale de Qigong de Santé, consultez la présentation de la Fédération Internationale.

Les enseignants, que vous pouvez contacter pour toute information, sont :

Cora Longhi et moi sommes des élèves de Faye et Tary Yip de la British Health Qigong Association. Vous pouvez voir tous les événements mis en place par nos collègues de part le monde sur cette carte.

Atelier de qigong le 31 août

Le qigong est une discipline très vaste dont la pratique peut apporter de nombreux bénéfice. Dans cet ateliers, nous couvrirons des bases utilisées dans la plupart des pratiques de qigong, ainsi qu’une série classique d’exercices, 五禽戏 (wu qin xi, les batifolages des 5 animaux). La pratique régulière de ces exercice vous permettra de développer votre force, votre souplesse et votre vitalité, ainsi que votre coordination et votre équilibre.

Sous l’image, vous trouverez les infos pratiques, et davantage de détails sur le contenu de l’atelier.

S’inscrire

Info pratiques

L’atelier aura lieu le samedi 31 août à 14h. Il durera 4 heures, y compris un temps de pause, et devrait donc finir vers 18h.

Nous serons dans la salle de Yogimeli, Rue Bel-Air 20, à La Chaux-de-Fonds.

L’atelier coûte

  • 65.- tarif plein,
  • 45.- tarif réduit.

Le tarif réduit est offert aux personnes détentrices d’une CarteCulture Caritas, d’une carte d’étudiant·e ou d’une carte AVS/AI.

Le nombre de participant·e·s est limité à 12. Il est donc impératif de s’inscrire pour participer.

S’inscrire

Tenue et matériel

Pour la pratique du qigong, il est important de porter des vêtements qui ne serrent pas, et qui vous permettent de bouger facilement. Je recommande des vêtements sobres, idéalement unis.

Je vous recommande d’apporter de quoi écrire afin de tirer parti maximum du contenu présenté, et une bouteille d’eau qui ferme bien.

Contenu

Dans cet atelier, nous couvrirons une série classique d’exercices de qigong de santé, 五禽戏 (wu qin xi, les batifolages des 5 animaux). Les exercices de qigong sont souvent basés sur l’observation de la nature, et wu qin xi en est un exemple flagrant. Cette série est très ancienne, et a mûri pendant plusieurs millénaires. La dernière étape en date de ce mûrissement est une compilation de nombreuses versions par des professeur·e·s de l’université des sports de Shanghai, et une mise à jour pour suivre les dernières connaissances en médecine, à la fois du point de vue de la médecine chinoise que de la médecine occidentale.

Ces exercices s’inspirent du tigre, du cerf, de l’ours, du singe et de la grue. En les pratiquant, on espère développer la puissance et la souplesse du tigre, l’agilité et la liberté du cerf, le contentement et l’enracinement de l’ours, la vivacité et la mobilité du singe, ainsi que l’équilibre et la grâce de la grue.

S’inscrire

Inscription

Atelier de qigong le 27 avril

Le qigong est une discipline très vaste dont la pratique peut apporter de nombreux bénéfice. De part son ampleur, elle peut être parfois difficile d’accès. Cet atelier à pour but de vous aider à commencer ou approfondir votre pratique, quel que soit votre niveau actuel. A la fin de cet atelier, vous aurez appris quelques exercices faciles et sûrs que vous pourrez pratiquer chez vous, ainsi qu’une base de méditation pour vous aider à traverser la vie avec calme et énergie. Sous l’image, vous trouverez les infos pratiques, et davantage de détails sur le contenu de l’atelier.

Inscription

Info pratiques

L’atelier aura lieu le samedi 27 avril 2019 à 14h30. Il durera 2 heures, plus un petit temps de pause, et devrait donc finir vers 16h45.

Nous serons dans la salle de Yogimeli, Rue Bel-Air 20, à La Chaux-de-Fonds.

L’atelier coûte

  • 35.- tarif plein,
  • 25.- tarif réduit.

Le tarif réduit est offert aux personnes détentrices d’une CarteCulture Caritas, d’une carte d’étudiant·e ou d’une carte AVS/AI.

Tenue et matériel

Pour la pratique du qigong, il est important de porter des vêtements qui ne serrent pas, et qui vous permettent de bouger facilement.

Je vous recommande également d’apporter de quoi écrire, afin de tirer parti maximum du contenu présenté.

Inscription

Contenu

Dans cet atelier, nous couvrirons quelques exercices de base du qigong. Certains de ces exercices sont en mouvement, et d’autres sont immobiles.

Les exercices en mouvement sont excellent pour améliorer la stabilité du corps et prévenir les douleurs dans les genoux et le dos. Ils peuvent aussi, dans une moindre mesure, aider à soulager les tensions dans la nuque et les épaules. Pour celles et ceux d’entre-vous qui pratiquez les arts martiaux, et en particulier le taiji, vous y trouverez aussi de quoi mieux comprendre la puissance du 胯 (kuà).

Les exercices immobiles forment la base de la méditation assise et debout en qigong. Ils aident également à prévenir les douleurs dans la nuque et les épaules et les maux de dos. Cette pratique de méditation permet aussi de calmer l’esprit et de s’ancrer, pour réduire le stress et améliorer la qualité du sommeil.

Les exercices seront présentés sous forme de séquences courtes que vous pouvez mémoriser et répéter chez vous. Certains sont aussi utilisables individuellement à tout moment pour vous détendre ou vous énergiser rapidement.

Inscription

Des T-shirts responsables

Pour moi, il est important de respecter les autres êtres humains, et de favoriser le commerce local lorsque c’est possible.

T-shirt

Pour cette raison, les T-shirts au logo du club sont imprimés aux Hauts-Geneveys par Geant Studio. Ils sont aussi produits par une entreprise qui détient de nombreux labels attestant de son engagement social et environemental :

  • ACCORD – sécurité incendie au Bengladesh,
  • BSCI – initiative pour améliorer les conditions de travail dans les chaînes d’approvisionnement internationnales,
  • Textile Exchange – en faveur d’une expansion responsable de l’industrie textile et de la production de coton bio,
  • Hand in Hand – combattre la pauvreté grâce à l’entreprenariat,
  • Clean Shipping Index – pour encourager l’utilisation de navires plus propres

De plus, les T-shirts spécifiques choisis ont également le label Oeko-Tex standard 100, ce qui signifie que la protection de l’environnement est prise en compte lors de leur fabrication, et qu’ils ne contiennent pas de substances nocives.

Prendre des cours

Portraits de personnages importants

De nombreuses personnes ont contribué à la création du taiji, puis à son évolution et à sa transmission jusqu’à nous. Voici quelques personnages importants dans cette chaîne.

Damo (ou Bodhidharma)

Selon la légende, Bodhidharma, appelé Damo en Chine, était un moine bouddhiste venu d’Inde, et qui s’est établi dans le monastère de Shaolin, dans le Henan. Quand il a constaté la mauvaise forme physique des moines, il se serait retiré pendant 9 ans dans une cave proche du monastère. Durant ce temps, il aurait rédigé deux classiques pour guider les moines vers une pratique physique et spirituelle plus seine.

Cet événement légendaire marque la naissance d’une grande partie du qigong chinois. Son exploration plus en avant au monastère de Shaolin a mené au développement de nombreux styles d’arts martiaux. L’influence du qigong de Shaolin est immense et se fait sentir dans tous les arts martiaux chinois, y compris le taiji.

Bodhidharma
Image par l’utilisateur Wikipedia Jiulongtang
Image sous licence Creative Commons Attribution 3 Unported (https://creativecommons.org/licenses/by/3.0/deed.en)

Zhang San-Feng, un des pères du taiji.

Zhang San-Feng a vécu durant la dynastie des Song (960-1280). Il a étudié au temple de Shaolin, où il a appris les arts martiaux, le qigong et la méditation chan (zen). Après avoir fini ses études, il est allé continuer sa pratique des arts martiaux, du qigong et de la méditation dans un haut lieu du taoïsme, le temple des nuages roses dans les monts Wudang.

C’est là qu’il aurait observé un combat entre un serpent et une grue. Cette expérience l’a mené à modifier son style plutôt dur venu de Shaolin en un style plus doux. Il s’est aussi éloigné des pratiques de renforcement externes comme frapper des sacs de sable ou soulever des poids, pour se rapprocher de techniques internes comme des techniques de visualisation et de manipulation de l’énergie vitale, le qi. Pour cette raison, il est considéré comme le père des arts martiaux internes comme le taiji, le bagua et le xing-yi.

Zhang San-Feng
Image par l’utilisateur Wikipedia Gisling (https://commons.wikimedia.org/wiki/User:Gisling)
Image sous licence Creative Commons Attribution 3 Unported (https://creativecommons.org/licenses/by/3.0/deed.en)

Yan Long Jiang, mon maître à Londres.

A 16 ans déjà, il était un artiste martial très doué dans les styles externes. Cependant, il a un jour subi une cuisante défaite aux mains d’une femme plus petite et de force physique inférieure. Elle étudiait le taiji.

Long Jiang a alors décidé d’étudier cette discipline auprès de Maître Zhang Bo à Harbin, où il étudiait alors. Maître Zhan Bo est un maître de 4ème génération du Style Wu, maintenant considéré comme un trésor national en Chine.

Long Jiang était un excellent élève, ce qui lui a valu d’être choisi comme un des successeurs de Zhan Bo. Il est arrivé au Royaume-Uni il y a une dizaine d’année, et y a enseigné le taiji a de nombreux élèves.

Yan Long Jiang
Visitez son site web
http://wutaiji.co.uk/

Dominique Falquet, mon maître à Genève

Dominique Falquet a une connaissance très large des arts martiaux. Il enseigne le taiji, le xing-yi (aussi écrit “hsing-i”) et le kung-fu Saolim (Sao-Lim Hood Khar Pai) à l’école Yi-Xin, et pratique en outre le Iaï-do. En 1988, lors d’un périple en Asie, il a rencontré le maître chinois résident en Malaisie P’ng Chye Khim, auprès de qui il a entrepris l’étude du Sao-Lim Hood Khar Paï. Il est resté 2 ans en Malaisie à approfondir sa connaissance de cet art, et y est retourné très régulièrement au cours des 20 années suivantes, jusqu’à la mort de maître P’ng en 2010. Là-bas, il a passé près de la moitié de son temps à étudier les arts martiaux. C’est durant cette période qu’il a appris le taiji et le xing-yi, toujours auprès de Maître P’ng.

Dominique enseigne le Saolim depuis 1996. Il a commencé à Berlin, puis à Genève dès 2002. En 2007 il a fondé l’école Yi-Xin, où il enseigne également le taiji et le xing-yi. C’est dans cette école que j’ai commencé mon apprentissage du taiji en 2012.

Je me considère comme immensément chanceux d’avoir pu bénéficier de l’enseignement de Dominique. En effet, il détient des connaissances martiales et pédagogiques exceptionnelles. De plus, la qualité de son mouvement me remplit d’admiration à chaque fois. Seule une autre personne que j’ai vue (la danseurs Catherine Palmier) l’égale à mes yeux sur ce point. Ce point peut sembler n’importer que du point de vue artistique, mais ce serait mal comprendre ce qui se joue lors d’une confrontation physique. Les capacités martiales de Dominique sont incroyables, et à mon sens il en doit une bonne partie à sa qualité de mouvement, qui lui permet d’exploiter les techniques au plus près de leur efficacité potentielle.

Dominique Falquet
Visitez son site web.

Jean-Philippe Richard, mon premier prof d’arts martiaux

Jean-Philippe Richard était l’instructeur à l’école des 5 Forces de Carouge où j’ai commencé mon apprentissage des arts martiaux. Il a commencé sa pratique des arts martiaux en 1981 avec le judo, avant de se diriger vers le kung-fu en 1989. Il a d’abord appris des styles Sino-Vietnamiens et des bases de Saolim et de Shaolin du nord, puis approfondi ses connaissances au travers de stages auprès de nombreux maîtres comme Wang Cuong Luong, Vic Novas, Yang-Jwing-Mingh, Shi De Cheng et Dominique Falquet.

En 1997, il ouvre l’école de Kung-Fu des “Cinq Forces” de Carouge. Dans une ambiance un peu familiale, les cours y étaient dispensés avec rigueur à des hommes et des femmes ainsi qu’à des enfants. Il a transmis à ses élèves une connaissance à la fois large et profonde du kung-fu, à la fois du point de vue artistique avec les formes et les combats chorégraphiés avec et sans armes, que du point de vue combatif avec diverses pratiques comme du combat semi-contact avec protection, du contact léger sans protections, du self-defense et des mains collantes.

C’est à lui que je dois d’avoir continué ma pratique avec autant d’assiduité, mais aussi ma découverte du taiji et du qigong. Je garde en particulier un excellent souvenir des courtes séances de méditation qui clôturaient chaque cours. J’ai d’ailleurs repris cette pratique dans mon enseignement du taiji.

Jean-Philippe Richard



Lieux importants

Un art martial riche et profond comme le taiji ne se développe pas en un seul endroit. Voici quelques lieux qui ont nourri les racines, le tronc et les branches du taiji tel qu’on le connaît actuellement. Visitez cet article régulièrement, j’y ajouterai des lieu avec le temps.

Le temple de Shaolin

Berceau légendaire des arts martiaux chinois, ce temple est situé dans les montagnes du Henan. C’est là que Bodhidharma, appelé Damo par les chinois, aurait enseigné des techniques de cultivation physique et spirituelle aux moines. Ces techniques forment une grande partie de la base du qigong chinois.

Ces pratiques auraient permis aux moines, en meilleure santé, de se défendre efficacement contre les attaques de bandits, et dans certains cas même de porter secours à des convois impériaux. Petit à petit, cela a mené à la création de multiples techniques d’arts martiaux.

Au niveau spirituel, les techniques de méditations enseignées par Damo ont donné naissance à la branche Chan du bouddhisme chinois, qui a donné Zen en japonais.

Aujourd’hui, c’est un haut lieu touristique pour les pratiquant·e·s d’arts martiaux du monde entier, et de nombreuses écoles y sont rattachées. Dans ces écoles, des milliers de jeunes chinois·e·s apprennent les arts martiaux en internat.

Shaolin Kungfu

Les monts Wudang

Contrepoint taoïste au temple (bouddhiste) de Shaolin, les monts Wudang sont un autre haut-lieu des arts martiaux chinois. On y trouves de nombreux temples, ainsi que des maîtres d’arts martiaux qui y vivent de la culture du thé, et qui enseignent les arts martiaux sur leur terrain.

C’est sur ces montagnes que le légendaire Zhang San-Feng aurait crée le taijiquan, après avoir observé un combat entre une grue et un serpent. Depuis, les monastère de cette région ont continué les pratiques martiales basées sur l’utilisation de la force interne et du qi, donnant naissance à de nombreux styles, comme le baguazhang et le xingyiquan.

Le plus important des temples de cette région est le temple du nuage pourpre, sur les escaliers desquels de nombreuses personnes pratiquant les arts martiaux posent pour prouver leur passage.

Temple du Nuage Pourpre
Images par l’utilisateur de flickr dranan-tu
(https://www.flickr.com/people/drnantu/)
Image publiée sous licence Creative Commons Attribution Share-Alike 2.0
(https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/deed.en)

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén